Comment formuler sa demande d’augmentation ?

Comment formuler sa demande d’augmentation ?

Beaucoup de personnes sont réticentes faire un demande d’augmentation par peur d’un refus et de l’image que ça pourrait donner. Comment formuler une bonne demande d’augmentation ?

L’une des phases principales est la préparation de la demande. Phase réalisée trop souvent de manière rapide et imprécise et qui est souvent la cause du refus de l’employeur. Il faut avant tout savoir pourquoi vous méritez cette augmentation et à combien l’estimez-vous.

Prenez en compte les éléments suivants

  • Pensez à comment vous mettre en valeur par rapport à vos collègues sans en faire trop (ou pas assez).
  • Enumérez vos qualités et essayez d’établir un lien entre ces dernières et vos performances professionnelles. Ceci afin d’évaluer le niveau de plus-value que vous apportez et apporterez à l’entreprise.
  • Soyez objectif par rapport à ces qualités et veillez à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre concernant le niveau de l’augmentation demandée.
  • Mettez par écrit tous ces éléments et apprenez-les. Le plus n’est pas de réciter mais de savoir quoi dire et à quel moment, afin d’être précis
  • Définissez exactement la somme que vous espérez obtenir. Bien que logique, l’exactitude de la somme vous permettra de ne pas hésiter dans votre discours. Il permettra également de montrer à votre employeur à quel point votre réflexion sur cette demande a été longue et réfléchie.

Enfin, choisissez le bon moment. Il est important de ne pas prendre à la légère cette étape car elle pourrait mettre en péril votre demande avant même de l’avoir formulé dans sa totalité. Quand vous avez choisi votre moment, prenez rendez-vous avec votre patron.

Lors de votre demande d’augmentation, soyez sur de vous.

  • Pensez à tout le travail effectué sur votre discours et ayez foi en vos arguments. Votre patron n’est pas là pour vous rabaisser mais pour vous écouter (sinon il n’aurait pas accepté le rendez-vous). Dites vous bien qu’une bonne argumentation peut vous permettre de faire pencher la balance en votre faveur face à des employeurs assez rigides face à ce type de demande.
  • Restez calme, soignez votre présentation et faites en sorte que cette demande soit prise au sérieux. En effet, il arrive que des patrons ne répondent pas à une demande d’augmentation soit par oubli (volontaire ou non) soit par manque d’intérêt vis-à-vis de cette dernière.

Pour finir, soyez patient. Votre patron a aussi le droit de pousser sa réflexion en pesant le pour et le contre avant de vous donner sa réponse. Rares sont ceux qui donne suite à une demande dans les 24 heures qui la suive. Si malheureusement votre demande est refusée allez de l’avant et montrez-vous ouvert au dialogue avec votre employeur. Demandez lui les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision. Si ces raisons vous semblent injustes prenez votre mal en patience et essayer de donner le meilleur de vous-même afin de pouvoir dans un avenir proche, mais pas trop (attention aux demandes trop répétitives), reformuler une demande d’augmentation. Si vos demandes se voient constamment refusées commencez à envisager l’éventualité de trouver votre bonheur ailleurs.