Optimiser l’utilisation de son CRM

Optimiser l’utilisation de son CRM

Un CRM (Customer Relationship Management) est l’un des outils les plus importants de l’arsenal d’une organisation. Ce dernier permet à tous les membres de l’organisation de rester sur la même longueur d’onde, fournissant ainsi un aperçu de toutes les relations et interactions de divers départements, tout en fournissant des rapports sur les performances historiques et les opportunités futures.

Au fur et à mesure des années, les CRM ont évolué pour aujourd’hui intégrer de nombreux départements des entreprises comme le Marketing. De nombreux partenaires ont également permis le développement de leur écosystème. Des milliers d’entreprises existent pour améliorer vos données de CRM et y insuffler une nouvelle vie et un aperçu.

À moins d’adopter une approche proactive et de rester constamment au courant de la gestion de vos dossiers, votre système CRM peut ne pas être à la hauteur de son potentiel.

Retrouvez ci-dessous 4 domaines de CRM que vous pouvez optimiser :

  1. Champs viciés

Les besoins de votre organisation changent constamment, et l’un des avantages d’un outil CRM est que vous pouvez facilement le personnaliser pour qu’il corresponde à ces changements. La façon la plus simple de le faire est de créer de nouveaux champs sur vos enregistrements, mais ils peuvent facilement polluer vos données au fil du temps. Prenez le temps d’auditer vos champs personnalisés tous les 6 mois, c’est un excellent moyen de confirmer que vous saisissez toutes les informations requises, tout en aidant à identifier les champs historiques qui peuvent être supprimés.

  1. Automatisation des données

Il est essentiel que toutes les données contenues dans votre CRM soient aussi précises et à jour que possible. Afin de garder toutes les informations propres et bien rangées, un tri est nécessaire. Par exemple pour les ventes, les commerciaux passent énormément de temps à la journalisation des données entourant leurs actions commerciales. Les outils d’automatisation des ventes permettent non seulement de gagner du temps en enregistrant ces informations, mais ils garantissent également que les informations soient jointes aux enregistrements appropriés au bon timing, ce qui permet au reste de l’organisation de rester à jour. De plus, les formulaires marketing synchronisent souvent leur contenu dans votre base de données CRM. Pour minimiser l’encombrement, vérifiez toujours que les champs corrects soient mappés et que vos règles de duplication soient toujours en place afin de ne pas polluer votre CRM avec des données inutiles.

 

  1. Dossiers périmés

Exécuter des rapports d’enregistrement périmés est un excellent moyen de monter des affaires. En exécutant des rapports pour vous montrer quels comptes n’ont pas été communiqués sur une année par exemple, vous pouvez superposer des données relationnelles pour identifier si l’un de vos collègues connaît la personne pour lancer une nouvelle conversation. D’un autre côté, certains enregistrements obsolètes ne bougent tout simplement pas, étiquetez-les comme « Inactif » pour vous assurer que vous ne vous concentrez que sur les comptes actifs.

 

  1. Rapports et tableaux de bord

La création de rapports CRM est souvent considérée comme l’une des fonctionnalités les plus puissantes d’un système CRM car elle profite à presque tous les membres de votre organisation. Le fait d’avoir tous ces rapports et tableaux de bord uniques dans votre CRM peut vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin. Il est important de revoir de temps en temps tous les rapports et les tableaux de bord de votre CRM pour s’assurer qu’ils sont utiles et qu’ils sont utilisés, au lieu de simplement prendre de la place inutilement.