Comment devenir un bon commercial ?

Comment devenir un bon commercial ?

Le monde du commerce est particulièrement difficile, nous vous avions déjà expliqué comment devenir un bon leader mais pour former une équipe performante il faut aussi que les commerciaux soient bons. Alors que faut-il faire pour devenir un bon commercial ? Est-ce innée ou cela s’apprend-t-il ?

  • Connaître son produit et savoir le vendre

Cela semble logique, chaque commercial doit connaître sur le bout des doigts le bien ou service qu’il propose. Mais il doit aussi se renseigner sur son secteur et son marché pour devenir incollable et pour pouvoir déterminer les réels avantages de son produit.

Pour le vendre, un commercial doit connaître les principales règles de vente mais doit surtout avoir conscience que l’expérience et l’entrainement ont un rôle très important pour ce métier qui évolue d’année en année.

  • Connaître son client et être à l’écoute

Il est important d’installer une relation de confiance et de bienveillance avec son client car ce dernier doit se sentir à l’aise durant la vente. La communication est primordiale, le commercial doit écouter ses besoins pour s’en imprégner et s’y adapter. Pour cela la phase de questionnement avec des questions ouvertes est indispensable.

  • Avoir du culot mais savoir prendre des pincettes et ne pas insister

Ce n’est pas une légende, il est très dur pour une personne timide ou pas très sure d’elle d’exercer ce métier. Un commercial se doit d’avoir du culot et de ne pas avoir peur, il faut oser, bousculer ses habitudes, se lancer et s’adapter. Mais attention tout de même à ne pas paraître trop audacieux ou insistant, si vous mettez la pression à votre interlocuteur il ne se sentira pas à l’aise avec vous et la vente pourrait mal se passer ou même pire ne pas avoir lieu.

  • Se faire son réseau et l’entretenir

Avant toute chose un bon commercial doit être quelqu’un d’organisé. La mémoire est importante et si vous voulez atteindre vos objectifs vous allez devoir optimiser votre temps en restant rigoureux.

Dans ce métier le carnet d’adresse est essentiel même s’il ne fait pas forcement de vous un bon commercial. Prospectez intelligemment, créez votre propre réseau et surtout entretenez le pour garder le contact et pour que les gens parlent de vous.

  • Être optimiste et persévérant

Dans certains cas le cycle de vente peut être long mais ne baissez pas les bras. Gardez votre objectif en vue et donnez-vous-en les moyens. Sachez saisir les opportunités car qu’elles se révèlent bonnes ou mauvaises elles vous apprendront toujours quelque chose. Les échecs forgent dans la vie mais soyez optimiste et croyez en vous sinon personne ne le fera à votre place.