6 conseils pour maîtriser la gamification

6 conseils pour maîtriser la gamification

Aujourd’hui, l’une des principales difficultés pour les entreprises est de motiver tous les membres de leurs équipes de vente. Motiver l’ensemble des commerciaux relève parfois même de l’impossible pour certaines entreprises car il y a une méthode différente en fonction de leur niveau de vente. Cependant, comme dit Edgar Grospiron «la performance d’une entreprise dépend de la motivation de ceux qui la composent ». Alors, comment trouver un moyen de garder tous les membres de votre équipe de vente engagés ?

Des études démontrent que la ludification a un effet positif sur la force de vente à condition qu’elle soit bien réalisée et qu’elle ne soit pas effectuée par les commerciaux sous la contrainte. En effet, les employés qui sont forcés de participer à contrecœur se comportent effectivement moins bien. Voici quelques conseils sur comment (bien) utiliser la gamification pour motiver ses équipes.

 

I/ Bien utiliser ses meilleurs vendeurs

L’impact sur votre gamification se situe au niveau du  ventre mou de votre force de vente. S’ils savent que quoi qu’il arrive ils ne pourront pas dépasser les 3, 4 meilleurs qui se tiennent tête depuis des années déjà, alors leur motivation sera au plus bas et leur implication s’en ressentira (cela pourrait même avoir l’effet inverse car ils ressentiront une mise à l’écart et un manque de considération).

Il faut savoir utiliser ses meilleurs vendeurs pour pousser les autres et non les rendre aigris ou pire résignés. Chaque vendeur peut vous être utile il faut juste se mettre en tête qu’ils peuvent former un ensemble permettant à chacun d’avoir un repère dans leur motivation et leurs objectifs.

2/ Compétition saine

Par nature, les directeurs des ventes sont très compétitifs et le jeu de la performance booste leurs ambitions. Le prix (un badge, un bonus, etc.) alimente votre personnel pour atteindre des résultats plus élevés et réussir dans chaque tâches, opportunités ou projets. En outre, cet environnement facilite le processus de trouver des moyens pour améliorer leur comportement.

3/ Ne pas plafonner les commissions de vente.

Des études ont démontré que la structure de rémunération optimale pour les équipes de vente est celle dans laquelle les commissions de vente ne sont pas plafonnées. En effet, 79% des entreprises sans plafond de commission atteignent ou dépassent leurs quotas. Mettre un plafond insère des freins dans votre challenge et par conséquent un « plafond » de motivation.

Si vous insistez pour impliquer tout le monde dans votre initiative de gamification, cette idée de commission peut agir de manière très efficace. Si le prix n’est pas plafonné dans votre jeu, il va de soi que tous les vendeurs, y compris les meilleurs vendeurs, travailleront plus.

4/ Soyez juste et surtout ayez plusieurs gagnants.

La compétition gamifiée avec plusieurs gagnants motivera vos éléments les moins « performants ». Les concours avec plus d’un gagnant permettent généralement d’aller plus loin dans les performances et la motivation de vos employés que ceux où il n’y a qu’un seul gagnant et donc une seule vraie récompense.

Ce qui coule de source car la plupart des concours sont remportés par les meilleurs (donc ceux qui savent qu’ils ne gagneront pas se sentiront démotivés).

5/ Promouvoir de la collaboration

Aujourd’hui, de plus en plus de directeurs des ventes travaillent à distance. Cela sonne moderne et bien, mais cela prive les travailleurs de ressentir l’esprit de collaboration et d’entreprise. Avec la gamification des ventes, vous pouvez intégrer les concours entre les représentants, et les employés des bureaux ou de terrain peuvent se sentir plus connectés à l’équipe et à l’entreprise en général.

6/ Prendre le CRM en action

L’immense quantité d’informations rend difficile le suivi de tout et votre équipe évite en général le plus souvent de mettre à jour des enregistrements. La gamification des ventes vous aidera à résoudre cette situation en introduisant une compétition enrichissante pour la journalisation des données, des activités, des notes, etc.